Pour éviter le grabuge…

En ces périodes de séries éliminatoires de hockey, il est difficile de se retenir de ne pas sans cesse faire du grabuge.  Étonnamment, une partie remportée égale plus souvent qu’autrement à une vitrine fracassée, des voitures incendiées…  Un sublime revival de Jeanne d’Arc au bûcher.

Afin de vous aider à combattre l’envie incessante de grabuger en gang, voici quelques suggestions de comédies romantiques américaines à regarder seul ou avec ses chums de gars.

Folles du cash (Version française de Mad Money)

Une quinquagénaire anciennement riche et pimbêche se résigne à travailler comme femme de ménage pour la réserve fédérale américaine.  Définitivement en soif de nouvelles bottes Gucci, elle propose à deux collègues, Nina, une mère célibataire et Jackie, une jeune autiste, un stratagème pour subtiliser une partie de l’argent de la réserve.  Bref, elles se mettent riche par le vol.

Un film aux valeurs de mardes qui nous fait toutefois apprécier le jeu couillu de Queen Latifah.

« Two thumbs up ! » – Le Daily Mail

Réellement l’amour (Version française de Love Actually)

L’amour est partout, à Noël aussi.  Dans cette ultime comédie romantique, on nous démontre à quel point il est facile de rencontrer l’être cher lors de cette période bénie.

Un premier ministre va s’amouracher d’une jeune servante, un écrivain cocu jettera son dévolu sur la bonne, un soupirant silencieux devra tout avouer à la femme de son meilleur ami…

Des scénarios de déclarations d’amour à faire rêver !!!  …  Mais maintenant brûlés puisqu’ils ont déjà été dans un film.  Merde !

« Un film qui redonne le goût de vivre ! » – La Poune

Confessions d’une accro du shopping (Version française de Confessions Of A Shopaholic)

Rebecca est une journaliste sans talent.  Par contre, elle est belle.  Elle a donc toujours pu travailler sans jamais rien savoir du sujet sur lequel elle écrit.

Nouvellement spécialiste financière du journal, elle explique comment gérer son porte-feuille tout en congelant sa carte de crédit dans un bloc de glace ; ceci étant le meilleur flash du film.

Ah oui, elle est également amoureuse de son patron qui la trouve magnifiquement naïve et honnêtement intelligente.

« Whoopi est tordante, mais elle n’est pas dans le film ! » – Ima

Publicités

Quelle est votre émotion :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s