L’infamie dans un corbillard.

Une histoire tristement aberrante.

Le député conservateur de Lévis-Bellechasse, Steven Blaney, a participé au Festival des Barres à Jack en prenant part à une démolition de corbillards.

Un reportage de Radio-Canada nous présente le politicien au charisme absent, de l’écume blanche aux commissures buccales, fou comme de la marde à l’idée de se rapprocher de ses électeurs.  D’ailleurs, ceux-ci ne tarissaient pas d’éloges à propos de l’homme qui les représente si bien à la chambre des communes.

« Ça montre aux gens qu’il s’intéresse aux régions. »  –  Un trucker pâmé.

Celui qui se surnomme « le premier député fédéral carbone neutre » n’a apparemment aucune suite dans les idées, lui qui était si fier de planter 166 arbres en 2008 afin de compenser les terribles émissions de CO2 polluant le ciel de Lévis-Bellechasse.

Publicités

Quelle est votre émotion :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s