Nah, nah, nah, nah, nah, nahïa…

Sheryl Crow ne l’a pas eu facile en début de carrière, puis elle a vécu un beau gros succès, puis un ‘tit flop, puis un hit, puis un cancer du sein, puis…  Bref, c’est toute une carrière en dents de scie pour l’américaine à la mâchoire rappelant celle de France Beaudoin.  Le gossip potentiel entourant la vie de la chanteuse m’inspirerait grandement pour un billet de type bitchy, mais c’est plutôt de son dernier album que j’ai envie de vous entretenir aujourd’hui.

Son 100 Miles From Memphis sorti cet été nous ramène à l’époque glorieuse des années 70 américaines où le soul et le R&B étaient rois et maîtres des ondes hertziennes.  Tout au long des douze chansons, nous retrouvons les sons classiques de la Motown, Stax et autres labels de disques ayant bercé l’enfance de la chanteuse originaire du Missouri.

La surprise débute dès l’explosive Our Love Is Fading, un blues énergique qui donne le ton à un album étonnamment groovy dans la discographie de Sheryl.  Chaque piste a le potentiel de figurer dans un remake de la série culte Soul Train.  Même le I Want You Back des Jackson Five fait la job ; une reprise toutefois discutable puisqu’elle se révèle être une copie conforme de la version originale.  On croirait même entendre le bambin Michael tant la voix de Crow y est identique.  Véronic Dicaire, prends des notes !

Summer Day, le premier single, a beau vouloir hériter du titre de « chanson d’été par excellence », elle réussit plutôt à obtenir la palme de la plus mauvaise chanson de l’album.

Publicités

Quelle est votre émotion :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s