Malheur.

Je vous en avais déjà parlé lors d’un article précédent.  Mais là, j’ai ENCORE le goût de vous jaser de Hurts, ce duo électro-synthé directement venu du royaume où l’expression « indeed » est reine.

Commandé sur un site d’achat en ligne dont l’adresse se termine par un « .co.uk », j’ai reçu mon exemplaire d’Happiness une semaine après sa sortie européenne.  Ça, c’est du service rapide !  Merci Amazon !

Nul besoin de vous dire que mes attentes étaient très grandes pour ce disque à la magnifique pochette.  …  Et bien malheur, j’ai été déçu.

Après quelques écoutes attentives de ce premier album, il est malheureusement évident que Hurts est l’exemple type du groupe qui travaille d’abord à se créer une image visuelle.  D’ailleurs, c’est bien sur cet aspect, plutôt réussi d’ailleurs, que le marketing s’est opéré, avec de nombreux reportages dans des magazines de mode.

Hurts ne possède aucune identité musicale propre.  Oui, on retrouve des ambiances dance qui, parfois mêlées à une caricature aujourd’hui surfaite des années 80, accouchent d’un mélange hasardeux entre le chant daté de Chris De Burgh et le son des boys band version 90’s.

Il reste cependant que la plupart des chansons du disque, écoutées séparément, sont intéressantes.  Je sauve du lot le premier single Better Than Love, Silver Lining et le nouvel extrait Wonderful Life.  Cette chanson est d’ailleurs couplée à un des plus beaux clips de l’année.  La photographie, la chorégraphie, les lèvres du clavieriste…  Mais encore, c’est que du look tout ça !

Publicités

Quelle est votre émotion :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s