Qu’on leur amène illico un jacuzzi !

Oui, je travaille maintenant dans un bureau.  Je m’assagie, faut croire.  Y’a beaucoup d’avantages à ça, un peu d’adaptation à faire aussi, mais je m’y plais somme toutes.  Et travailler dans un bureau veut aussi dire vivre avec des moments « Vie de bureau ».  Discussion autour de la machine à café.

– Bon matin Antoine.  Oh, tu as une nouvelle coupe de cheveux ?!  Ça te fait bien.  C’est classique.  Finalement, sans ta grosse couette de cheveux, c’est vrai que tu ressembles pas pantoute à Xaver Dolan.

– Merci, je suis content de te l’entendre dire.

– As-tu écouté Occupation Double hier ?

– ET COMMENT !!!

– ¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨  ¨¨¨¨¨¨  ¨¨  ¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨ !!! *

*Cri d’excitation en ultrason, non perceptible à l’oreille humaine.

Il n’y a plus aucune raison de vivre un malaise entre collègues lorsque vient l’heure du lunch à la cafétéria.  Faute de points communs, le sujet « Occupation Double » est encore plus rassembleur que celui de la météo du moment.  Et cette année, je sens que certains personnages apporteront beaucoup de viande au BBQ du commérage.

À commencer par Jimmy, danseur au 281, qui aura créé le premier malaise de la saison sur le tapis rouge en exposant une surdose d’orgueil mal placé.  Et il n’est que le premier d’une série de gars type meatballs qui auront eu plus d’émotions en découvrant leur salle de gym que le visage des célibataires les plus sexées du Québec, expatriées pour la cause à Whistler BC.

Du côté des filles, l’exotisme est au rendez-vous.  Les accents différents se mélangent dans cette palette de filles aux cheveux bruns qui savent comment trouver l’homme idéal :

« Il faut que tu t’entendes ben psychologiquement, pis faut que tu te vois coucher avec dans un lit genre… NAKED ! » – Judith

Mais le gros suspens de la soirée qui aura fait jaser pendant tout l’été ne concernait pas vraiment les candidats : Pierre-Yves Lord sera-t-il capable de remplacer Joël Legendre à la barre de cette course à l’amour ?  Car si ce dernier dégage une aura de classe et de brillance tout en ayant une attitude métrosexuellement ambiguë, Pee-Ouaille est plus du calibre « gars de base » préférant manger des chickens wings entre chums devant un combat de Lucian Bute plutôt que de se préoccuper d’amourettes stériles.

Verdict personnel ?  Joël, pourquoi es-tu parti distribuer des pastilles dans un jeu questionnaire dont l’intérêt est équivalent à celui d’un caissier de Pétro-Canada pour ces clients ???

La roue tourne, les animateurs laissent leur place à d’autres et le public reste toujours aussi fidèle.  Et si les concurrents ne trouvent pas l’amour lors d’une escapade Mazda, il n’y a aucune crainte à avoir sur leur sex appeal.  S’il y a bien une chose qu’on a appris en regardant cette télé-réalité depuis sept ans, c’est que les célibataires ne le restent habituellement pas longtemps à leur sortie de l’aventure.

Tout au long de la saison, vous pourrez lire mes chroniques sur le site officiel d’Occupation Double.  Vraiment, rien n’empêchera ces célibataires de goûter à mon verbe acerbe, un tantinet envieux, mais toujours 100% amour.

Publicités

Quelle est votre émotion :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s