Condamné à aimer.

En concert, il chante Sur mon cou depuis des années.  Libéré de son contrat de disques avec Capitol Records, Étienne Daho s’est finalement décidé à créer son propre label et à adapter en intégralité le long poème de Jean Genet aux côtés de Jeanne Moreau.  Le condamné à mort est un disque fort dans la carrière du mystérieux androgyne français.

Jean Genet fut un grand écrivain, un poète lumineux.  Audacieux, rebelle et très courageux pour son époque, il a laissé derrière lui une oeuvre incontournable de la littérature moderne.

Poème écrit au tournant des années 40, Le condamné à mort fut achevé en prison par Genet, lui-même en proie à la délinquance.  Sa muse, Maurice Pilorge, était un bandit.  Il assassina un de ses amants afin de faire main basse sur son argent.  Cette ode magistrale, et non moins explicite, est un hommage au souvenir de ce compagnon de taule guillotiné en 1939, et à l’existence que fut celle du jeune écrivain.

Le long poème a une première fois été mis en musique par Hélène Martin dans les années 60.  Étienne Daho a refait les arrangements de l’époque avec la classe qu’on lui connaît.  Le choix orchestral puise dans toutes les époques modernes, alternant entre le rock acoustique et la musique de chambre.

La sobriété du chant de Daho est au service d’un texte qui ne l’est aucunement.  L’actrice Jeanne Moreau l’accompagne dans la narration avec son inimitable timbre de voix rauque.  Ce mariage inédit apporte une dose d’érotisme que Genet aurait probablement adoré entendre.  Audacieux, troublant et réussi.

Publicités

Quelle est votre émotion :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s