Il ne reste qu’une semaine avant Noël.  Il y a des décorations lumineuses partout, les partys de bureau battent leur plein, Les douze travaux d’Astérix joue à Ciné-cadeau…  Pourtant, je n’ai pas encore été frappé par cette mythique et si « en vogue » magie du temps des Fêtes.

Je suis le Grinch.  Ouais.

Grincheux au max, je repousse sans cesse le moment où je devrai affronter la populace dans les boutiques du Centre Eaton afin d’acheter tous les beaux joujoux que tu vois en rêve et que tu m’as commandés !

J’adore donner des cadeaux.  C’est juste qu’en ce moment, les foules, j’essaie d’arrêter.

Voilà pourquoi j’ai décidé de passer ma journée de dimanche dans un endroit tranquille et où il n’y a jamais personne pour te déranger : un musée.

(La dernière phrase se voulait une joke, mais finalement, c’est vrai qu’il n’y avait personne.  Et je trouve ça extrêmement choquant !!!)

Le Musée des beaux-arts de Montréal (ou MBAM pour les intimes) présente Big Bang, une « exposition événement » réunissant une brochette de grands artistes canadiens de renommée internationale, toutes disciplines confondues : cinéma, théâtre, musique, danse, mode, arts du cirque, arts visuels, art mural, bandes dessinées, peinture, littérature, sculpture, architecture, design urbain…  Name it !  Cette exposition, à la fois étonnante et fascinante, ratisse large et en offre pour tous les goûts.  De plus, l’entrée est totalement FREE !!

Inspirer les artistes d’aujourd’hui avec les oeuvres d’hier.

Voilà l’idée de départ derrière cet événement unique conçu dans le cadre de l’inauguration du nouveau pavillon d’art québécois et canadien.  À partir d’une ou de plusieurs oeuvres de la collection du musée, une vingtaine d’artistes ont été invités à repenser et recréer une nouvelle histoire.  De salle en salle, les moyens de s’exprimer se mélangent et explosent dans toute l’imagination et la poésie propre à chacun des artistes.

Parmi eux, l’auteur et metteur en scène Wajdi Mouawad explore à nouveau ses thématiques liées à l’enfance et à la mort avec l’Autoportrait allaitant de la photographe américaine Catherine Opie.  Le cinéaste Denys Arcand se joint à l’artiste Adad Hannah pour filmer et photographier des employés du musée autour du Canapé modulaire Safari en léopard du collectif florentin Archizoom Associati.  Quant à Marie Chouinard, elle s’inspire d’un kogo, boîte à encens japonaise de la collection de Georges Clémenceau, pour exposer de surprenantes photographies de danseurs.  Nous retrouvons aussi le directeur du Cirque Éloize, Jeannot Painchaud, qui a imaginé à partir de la toile Le Cirque de Jean-Paul Riopelle, une installation atypique pour projeter des images envoûtantes d’acrobates en mouvement.

C’est fabuleux de découvrir quelles sont les oeuvres choisies par les artistes, pourquoi et surtout comment ils les ont revisités, chacun avec leur signature.  Ce dialogue entre l’hier et l’aujourd’hui est un véritable hommage à la créativité d’ici, toujours aussi vive et attrayante.  Cette carte blanche offerte par le musée est à mettre sur la liste de vos prochaines sorties.

L’exposition Big Bang se déroule jusqu’au 22 janvier 2012 au pavillon Jean-Noël Desmarais du Musée des beaux-arts de Montréal.  À voir !

Publicités

Quelle est votre émotion :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s