L’acharnement, je m’y connais.  Ça doit être dû à ma tête dure de capricorne.  Abandonner un projet ?  Une option difficile dans mon cas.  Je n’ai jamais été un grand sportif, mais j’ai un fort esprit de compétition… avec moi-même !  Laisser tomber, que ce soit une idée, un rêve, un contrat… est une chose très difficile.  Que dis-je… IMPOSSIBLE !  Au point d’en devenir gossant et hautement désagréable.

L’acharnement, take 1

Madonna en concert à Montréal ?  J’y serai, point barre.  La vente des billets débutait officiellement samedi dernier sur les coups de midi.  Par contre, après les nombreuses préventes offertes une semaine plus tôt à un paquet de compagnies privées, il n’y avait de disponible que des billets avec vue obstruée ou derrière la scène.

J’ai refusé l’idée de passer mon tour.  Je verrai donc Madonna le toupet collé au plafond du Centre Bell, caché derrière deux immenses caisses de son.  Le pied assuré.

L’acharnement, take 2

J’ai besoin d’une coupe de cheveux.  Je suis libre jeudi soir prochain.  J’appelle donc mon coiffeur et lui demande un rendez-vous.

– Ça serait pour une coupe, jeudi prochain, à 17h…
– Hummm…  J’ai déjà quelqu’un.  J’ai une place à 16h par contre.
– C’est que j’ai vraiment des disponibilités de marde.  Je ne peux qu’à 17h…
– Euh…
– Euh…  (Bulle au cerveau…)

Je n’ai pas eu mon rendez-vous.  Mais je ne peux pas garantir que je n’aurai pas moi-même une paire de ciseau dans les mains jeudi prochain, à 17h.

L’acharnement, take a kayak

Les statistiques de visites sur mon blog sont en chute libre.  Mais, telle une Karine Vanasse twittant à la planète entière que sa série Pan Am n’est toujours pas annulée, je ne veux pas m’avouer vaincu.  Je crois en mon projet et je continuerai à papoter autour de mes émotions jusqu’à ce que je crève d’un burn out profond (ce qui ne devrait pas être très long, soit dit en passant).

Ouais, Pan Am ne va pas très bien.  Comme un avion qui pique du nez, la première saison de cette série américaine aura ressemblé à une longue chute interminable, se terminant dans un crash inévitable.  Le 14e et dernier épisode de la saison était proposé et il sera très probablement le tout dernier de cette ambitieuse série, qui raconte les aventures des hôtesses de l’air de la mythique compagnie Pan Am, dans les années 1960.

Soignée, bien jouée et emmenée par un excellent quatuor d’actrices, dont la délicieuse Karine Vanasse, la série n’a jamais trouvé son public.  Après un décollage réussi en septembre dernier, avec plus de 11 millions de téléspectateurs, le show a sombré, semaine après semaine.  Pan Am a depuis longtemps atteint le point de non-retour, mais le réseau ABC, qui croyait beaucoup au programme, a tenu à lui laisser sa chance jusqu’au bout.

On n’a pas retrouvé la boîte noire suite à l’écrasement d’avion.  On ne sait donc pas vraiment pourquoi cette série n’a pas fonctionné.  Personnellement, je l’ai découvert sur le tard grâce au STREAMING ILLÉGAL.  Un coffret DVD devrait bientôt suivre.

Publicités

Quelle est votre émotion :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s