Je suis un artiste original.

Lors de mes études cinématographiques à l’université, j’ai appris à écrire, à tourner, à monter… à réaliser des films PELLICULE !  Un an plus tard, le programme offrait l’option numérique mais c’était trop tard pour moi.  Plus de temps, plus le goût et plus une maudite cenne.

(Je tiens à préciser ceci : même si j’ai appris la technologie PELLICULE à l’Université, cela ne signifie pas que je suis maintenant un homme d’âge mûr.  Aucun lien, aucun rapport.)

Bref, j’ai appris la PELLICULE et y’a ben des cours qui ne m’ont pas encore servi.  Cependant, j’avais également des cours de photos PELLICULE !  Ça, c’était franchement génial.

J’aimais l’ambiance de la chambre noire, l’odeur des révélateurs, le bruit sourd que produisait l’ampoule infra-rouge…  Et l’état stone « 100% Lapointe » dans lequel je me trouvais, après 16 heures à tenter d’imprimer une photographie exempte de petites poussières…  Un défi de taille forte !

Oui, j’aimais l’ambiance de la chambre noire, mais j’aimais surtout PRENDRE des photos.  Je traînais toujours mon petit appareil PELLICULE avec moi, une habitude que j’ai perdue avec l’arrivée du numérique.

Le numérique, sooo boring.  Les trois ou quatre portraits que j’ai osé prendre se sont perdus sur une carte mémoire, mon disque dur, ou dans un album photo no name de mon Facebook.

Avec la mort de la photographie PELLICULE, c’est toute ma jeunesse qui s’en allait d’un bond !  Je n’avais plus de fun, plus de flamme, plus de passion…  Ma vie se résumait à pleurer en mangeant des petits gâteaux Vachon accompagné d’un canard imaginaire prénommé Madame Blackburn.

Depuis mardi dernier, coup de théâtre : j’ai retrouvé le goût de vivre grâce au soutien offert par mes tous nouveaux boxers tubulaires, ainsi que le téléchargement de la très attendue application Instagram maintenant offerte pour téléphones Android.

YÉÉÉ !!  Une photo !

C’est officiel, l’application Instagram, disponible jusqu’alors uniquement pour les utilisateurs d’iPhone, est désormais téléchargeable pour les systèmes Android.

En 2011, les utilisateurs d’Instagram étaient déjà 25 millions.  Le succès de cette application tient en quelques mots : nostalgie de la vieille photo, réseaux sociaux et people.

YAHOO !!!  Bon…  UNE AUTRE PHOTO !

FIRST : cette application est faite pour prendre des photos.  Le concept : ce que votre téléphone sait déjà très bien faire… et bien cette application le fait en moins bien.  Au lieu d’une photo HD en 16/9, vous obtiendrez une photo vieillie au teint pâle et usée.  Ces défauts permettent d’obtenir une photo qui se veut artistique, proche de ce que peut donner une photo prise avec un Polaroïd et stockée dans un tiroir pendant cinq ans.

My God, C’EST LE TOTAL PIED !  Une autre photo !

SECONDO, Instagram permet de publier très facilement une photo et de la partager avec tous ses contacts… et plus encore.  Chacun peut alors y aller de son commentaire.  Elle peut se retrouver simultanément sur Facebook, Twitter, Tumblr, Foursquare…  Name it !

ARRRGGGHRRRGEUH !  …  PHOOOTOOO !

*petit filet de bave et yeux transis*

Carte mémoire pleine ?  Tabarnak.

À tous les amoureux de photographie, quelle soit de pacotille ou non, on se retrouve sur Instagram.  Ce sera grandiose !

Publicités

Quelle est votre émotion :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s