Super Monsters World.

La période de Noël ’92 a été très marquante pour moi.  La chanson L’aigle noir de Marie Carmen jouait à la radio aux 15 minutes, j’ai vécu ma première expérience… de ski alpin, et mes parents m’ont offert en cadeau une console Super Nintendo avec le jeu Super Mario World featuring Yoshi.

J’ai passé des jours et des nuits à jouer, cramponné à ma manette, traversant les différents mondes avec l’espoir de délivrer la délicieuse (mais un peu conne) princesse Peach.

Un soir d’hiver ’96, je me suis cassé le pouce en ski, j’ai réalisé que Marie Carmen ne jouait plus dans les salles d’attente d’hôpitaux, et je n’ai pas été très perturbé devant mon incapacité à tenir une manette de Nintendo, la main paralysée dans le plâtre.

J’étais passé d’un point A au point B sans réellement m’en rendre compte.  La boucle était bouclée.

20 ans plus tard, je rechute.

Ma carrière de skieur est au point mort depuis que j’ai dévié dangereusement du sentier de la pente école, mais le goût du sport me reprend.  Je viens tout juste de m’inscrire au gym et j’entrevois l’avenir avec beaucoup d’optimisme grâce à mes cours d’aérobie-jazz !

La carrière actuelle de Marie Carmen est plutôt floue.  Ceci dit, l’album Miel et venin reste un classique.

Les Sims 3, quel jeu addictif !!  Mais il n’y a pas beaucoup de princesse à sauver dans la ville de Sunset Valley.  Ces temps-ci, j’aurais franchement le goût de me replonger tête première dans le monde de Mario et ses champignons magiques.

Est-ce pour cette raison que j’ai accroché grave lorsqu’on m’a fait découvrir la vidéo du groupe Of Monsters And Men pour la chanson Little Talk ?

Peut-être.  Mais l’important, c’est que cette crise de wannabe geek aigue ait débouché sur la découverte d’un nouveau groupe fantastique.

Of Monsters and Men est une formation islandaise de type folk-rock-pop 100% INDIE !  Leurs chansons émotives et grandement rassembleuses rappellent fortement d’autres groupes comme Mumford And Sons, The New Pornographers ou Arcade Fire.  Ce sextette a fait paraître au début du mois leur premier album My Head Is An Animal, un disque qui s’écoute d’un trait.

Avec des arrangements celtiques et des voix masculine et féminine doublées, il se dégage une douceur et une profondeur à l’ensemble des chansons.  Certaines pièces sentent le hit single potentiel, les ballades up-tempo comme Dirty Paws et From Finner atteignent particulièrement la cible.

Little Talk, le premier vidéoclip du band, est un petit bijou d’animation au look vieillot.  Les membres du groupe sont présentés comme des explorateurs aux jambes minces accompagnés par une sorte de déesse volante.

– Cool tout ça.  Mais c’est quoi le lien avec l’intro de ton texte ?

Dans leur super vidéo, j’ai vu un parallèle avec la quête de Mario Bros : sauver la princesse Peach des griffes du méchant Bowser.  Sauf que là, c’est la princesse qui a tous les pouvoirs et qui finit par faire exploser le fameux bateaux fantôme.

– OK.

Publicités

Quelle est votre émotion :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s