J’ai passé de longues années à travailler dans le service à la clientèle, au secteur de la « vente au détail ».  D’abord, comme emploi étudiant.  Par la suite, j’ai flirté solide avec de nombreux postes dans différentes entreprises.  Lors de ces années de vache maigre (on ne se racontera pas d’histoire, le domaine de la vente offre des salaires médiocres), j’en ai appris beaucoup…

Sur moi : je suis un gestionnaire beaucoup trop funky.  Être du type : « Sois toi-même.  J’aime tes défauts, ils te rendent unique et attachant », n’est jamais bien vu par le président d’une grande entreprise.

Sur la business : on a beau dire que l’originalité et la créativité sont bien vues dans une organisation, si tu en utilises trop, tu te ramasses assurément en meeting avec la big boss des ressources humaines.

Sur le service à la clientèle : il est faux de croire que le client a toujours raison.  No Fucking Way.  Mais il y a bien une raison qui le pousse à fréquenter votre magasin.  Et c’est là-dessus qu’il faut travailler.

C’est dans cette optique 100% marketing que j’ai exploré la page statistique de mon blogue.  J’en ai tiré quelques révélations fascinantes.

Par quelle recherche de mots clés les visiteurs ont-ils atterri ici ?  Que venez-vous chercher au travers des pages de ce blogue ?  Toi, pourquoi es-tu en train de lire ceci plutôt que de regarder ce bijou de vidéo YouTube ?

Attention, certains résultats sont plutôt troublants.  Vous reconnaîtrez-vous ?

1.  mademoiselle vagin cul

On le sait, le Web est une véritable petite mine d’or pour tous les friands de pornographie.  Il doit être cependant assez déstabilisant d’effectuer cette recherche et de tomber sur la critique du spectacle 10e anniversaire des Denis Drolet.

2.  comment est fait le goberge

Le goberge est-il un poisson ?  Un bébé crabe ?  Une crevette tendre ou un plancton de type « ma tige est grosse en tabarnak » ?  Même si je penche pour la première option, vous ne trouverez pas la réponse sur ce blogue.  Mais vous pourrez lire une splendide critique du dernier album de Melanie C.

3.  mahée paiement naked

J’ai choisi Mahée Paiement, car c’est le nom qui revient le plus souvent.  Par contre, Boom Desjardins, France Beaudoin ainsi que moi-même (!?!) y sommes passés.  Et les termes de recherche vont du « nu », « seins », « fesses », aux positions très précises du kâmasûtra.

Déception encore ici, je ne fais pas dans la nudité et je n’ai jamais parlé directement de Mademoiselle Paiement sur mon blogue, sauf une fois au chalet.

4.  aimer un homme sans emotion

Celui-là, il me fait rire.  Difficile d’imaginer dans quel contexte quelqu’un a pu faire cette recherche.  Malheureusement, le billet associé n’offre pas énormément de réponse…

5.  antoine pekow blog

L’avantage d’avoir un nom plutôt inhabituel est que les gens te retrouvent même s’ils font une faute en l’écrivant.  Ceci dit, « Pekow » exprime bien le son que j’aimerais produire cette année.  Une explosion.

Allez, maintenant c’est assez.  Quittez immédiatement ce blogue pour faire comme tout le monde : regarder cette délicieuse vidéo YouTube.

Publicités

Quelle est votre émotion :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s