On ne me demande jamais : « Qu’est-ce que tu manges pour être beau de même ? »

JAMAIS !

Ça ne me dérange pas vraiment.  Car dans le fond, je ne saurais pas quoi répondre à cette question existentielle…  Quoique je soupçonne mes éternelles bajoues d’adolescent d’être abondamment nourries par de la soupe Chunky « Chicken Corn Chowder » à raison d’une fois par semaine en saison froide.

Mais voilà, c’est le printemps, le temps chaud est à nos pas, et il est maintenant temps de laisser tomber nos potages pour aller se refaire une garde-robe.  Ainsi, les gens nous arrêteront sur les trottoirs en nous demandant : « Où est-ce que tu magasines pour être beau de même ? »

Aujourd’hui, je ferai donc un Jean Airoldi de moi-même (le côté désagréable en moins) et vous ferai part des mes endroits fétiches où dépenser mon petit change précieusement économisé dans un CELI.

John Fluevog

C’est sûr et certain que les souliers de John Fluevog ne sont pas donnés.  Mais une paire par année, ce n’est pas non plus du luxe.  D’autant plus que j’ai rarement vu des souliers de cette qualité, qui traversent le temps aussi bien que les modes.

Dans mon radar, le modèle CBC, digne des plus grands reporters de la planète. Je soupçonne d’ailleurs Tintin d’avoir déjà porté ce modèle en brun.  Charles Tisseyre, lui, capote sur les bleus.

Adidas

Avec le temps doux vient l’espoir d’une shape de plage.  En avril, il est donc tout à fait à propos de s’inscrire dans un gym.  Par le fait même, une visite chez Adidas s’impose.

Mais ce n’est pas parce que c’est du Adidas que tu peux l’utiliser comme vêtement d’entraînement.

Vrai, mais avec ce chandail de type « chainette dorée » de Jeremy Scott, vous pourrez transpirer aisément tout en ayant l’air de Britney Spears dans son dernier vidéo-clip.

ZARA

J’adore les vêtements de chez ZARA.  C’est chic, de bon goût et pas trop cher (merci aux petits enfants défavorisés qui les produisent pour un salaire ridiculement bas).  Ceci dit, c’est dans le déni de cette terrible réalité que j’attends avec impatience leurs collections à chaque nouvelle saison.

Depuis le 6 mars, la compagnie ZARA s’est enfin décidée à offrir une boutique d’achats en ligne sur son site Internet.  Une raison de plus de festoyer à l’arrivée du printemps car, en plus de pouvoir se procurer tous leurs beaux vêtements, nous aurons enfin la chance d’éviter les airs bêtes et autres attitudes DE MARDE de leurs employés qui ont, la plupart du temps, de grandes lacunes niveau service à la clientèle.

Mais revenons aux vêtements…  Pour l’instant, j’ignore quelle tangente prendra leur collection 2013.  Un teaser publicitaire à été lancé, mais on y aperçoit étrangement très peu les vêtements qu’il est sensé promouvoir.

Il est cependant clair que pour être dans le coup cet été, il faudra se tenir près des marinas, faire du bateau, lire des livres en complet cravate tout en ayant l’air confus/contrarié (bref, comme leurs vendeurs en magasin).

Publicités

Quelle est votre émotion :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s