Mon intention de départ était simple : ne pas amorcer mon billet en vous parlant de température.

Premièrement, on s’en fout.  Et deuxièmement, ça me fait penser aux personnes âgées qui se plaignent constamment de leur arthrite causée par un ciel couvert.

L’arthrite n’est pas drôle, je sais.  Je ne suis juste pas encore rendu là.

Donc cette semaine, je ne vous parlerai pas du fait que l’on est à la fin avril, qu’on gèle et qu’il n’y a encore aucune feuille dans les arbres.  Le printemps est bel et bien arrivé et il n’a aucune raison de se cacher.  Moi non plus d’ailleurs.

Ce week-end, c’est avec un cappuccino glacé à la main que j’ai déambulé dans les rues de Montréal, dans un look 100% printanier, en criant à qui veut bien l’entendre que sortir bermudas et gougounes un 21 avril n’est pas une panacée.

Je vis définitivement dans le déni.

Malheureusement, je n’étais pas le seul à avoir eu l’idée d’aller manifester dans les rues de Montréal.  Il y a toujours une couple de bobos qui se relayent 24/7 pour scander des slogans communistes !  (Ou écologistes, je ne sais trop…)

Tout au long de mon infructueux périple (dont l’itinéraire n’avait pas été dévoilé à quiconque portant un suit de 19-2) et qui aura duré un bon gros 45 minutes, j’ai toutefois remarqué quelque chose qui, s’il n’annonçait aucunement l’arrivée imminente des pissenlits, laissait croire qu’il est encore permis d’espérer.  Une jolie affiche MMM était apposée sur toutes les boîtes aux lettres de la ville.  Une photo où une jeune femme, souriante à souhait et ukulélé à proximité, semblait annoncer le retour imminent de la défunte chaîne de café et pâtisseries pour emporter « mmmufins »…

– Encore une fois, t’es dans le champ total avec tes affirmations à deux cennes.
– Je vous demande pardon ?
– Le Festival MMM, c’est pour Musique du Monde de Montréal.  Tout le monde sait ça.

Moi qui me faisais une joie de re-goûter à nouveau aux délicieux muffins high-fat garnis de petits fruits de chez mmmufins…  Ce festival sera toutefois une excellente alternative pour célébrer le printemps tout en nous faisant danser, ce qui ne peut pas faire de tort à ma récente consommation excessive de lipides.

Le Festival MMM en est à sa 23e édition.  Dédié à la promotion des musiques du monde, il met le spotlight sur 90 artistes locaux, nationaux et internationaux lors de quatre séries de concerts événements qui célébreront la musique qui nous ressemble et nous rassemble.

Sans frontière géographique, le Festival MMM offre un regard unique sur la création des musiques d’ici et d’ailleurs.  La programmation hautement diversifiée saura plaire aux mélomanes curieux en quête de soleil.

Ma curiosité personnelle ?  Kouyaté-Neerman au Théâtre Plaza.  Un duo passé maître dans l’utilisation du balafon, le piano classique de l’Afrique !

Le Festival MMM se déroulera du 26 avril au 4 mai.  Une visite sur leur site Web s’impose pour connaître les détails de la programmation.

À l’écoute du teaser, il me tarde de vibrer au son de cette musique organique.

Publicités

Quelle est votre émotion :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s