Les publicités annonçant la rentrée scolaire ont commencé à être diffusées à la télé.  J’imagine qu’il en est de même à la radio et dans les journaux.  Mais comme ma vue ressemble dangereusement à celle de Monsieur Magoo, il n’y a que le Journal de Montréal dont je peux espérer m’abreuver.  C’est écrit gros pis y’a ben des photos d’accidents pis de monde laittes.

Donc, c’est la rentrée, et j’ai la nostalgie des bancs d’école.  C’est décidé, 2013 sera l’année de mon comeback sur le campus.  Mais en quel domaine ?

Le travail social m’interpelle.  En vérité, j’ai longtemps voulu être médecin pour que ma vie ressemble à celle des personnages de Grey’s Anatomy.  Toujours sur le qui-vive, dans le vent et incroyablement sexy, ils discutent d’histoires de coeur tout en faisant passer des MRI ou en recousant des coeurs avec de la soie dentaire dans un ascenseur.  Le hic, j’ai peur du sang.  Du moins, j’haïs assez ça pour être capable de faire une crise nerf en pleine salle d’opération advenant qu’une goutte vienne s’échouer sur ma blouse bleu poudre.

La botanique m’attire…  Arroser des plantes, leur parler, les caresser…  C’est, selon moi, le chemin parfait afin de réaliser mon rêve de retraite : être le vieux freak du village qui vit avec ses 48 chats, ne se lave plus les cheveux et dont tous les enfants ont peur.

Le monde du cirque me fascine.  Mais à mon âge, il est définitivement trop tard.  J’arrive à peine à me pencher pour attacher mes souliers de façon désinvolte.  Un petit tabouret s’impose toujours, suivi d’un long soupire de type « Michel Barrette a découvert les vertus de France Castel ».

Finalement, je retournerai bel et bien sur les bancs d’école, mais pour suivre des cours 100% ancrés dans le concret et qui me serviront réellement (pour une fois).

Je vais apprendre à conduire.

Depuis quelques années, les cours théoriques et pratiques sont tous les deux obligatoires et s’échelonnent sur une période d’un an.  Olé.  Je serai donc confiné dans une salle de classe, entouré de jeunes de 16 ans boutonneux et dont l’ultime rêve est de ressembler à Vin Diesel.

J’ai vraiment hâte.

Ceci dit, la rentrée, je vais définitivement la vivre à fond.  Et avant d’aller porter des Granny Smith sur le bureau de mon professeur, je devrai à tout coup me faire accepter par la gang.  Pour ça, mon look devra être IM-PEC-CABLE.

Pour réellement créer l’événement vestimentaire, il vaut devancer les saisons.  Actuellement, dans les boutiques, les collections de l’automne font leur entrée fracassante et un simple coup d’oeil aux nouveautés laisse entrevoir des styles endeuillés parfaits pour une participation à On prend toujours un train pour la vie.

C’est noir, noir, et noir.  …  Pis les pantalons de cuir ont également la cote, ce qui me fait malheureusement rire.  Ouais.  Parce que lorsque je trouve un morceau de vêtement comique, les chances que je me l’achète sont environ de 100 %.

Le nouveau rockeur du Québec, c’est moé !  Pis j’ai de la brume dans ma bouche.

Publicités

Quelle est votre émotion :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s