J’aime écrire ce blogue.  Mais parfois, j’ai l’impression d’en avoir fait le tour.  Depuis le temps, c’est comme si je n’avais plus rien à dire, d’avoir écrit sur tous les sujets, d’avoir braillé toutes les émotions possibles et imaginables.

Depuis deux heures, je vis le syndrome de la page blanche (ou du document Word vierge).

Un premier mot rédigé, puis effacé, puis contrôle-Zdé, puis copié/collé…  Jusqu’à ce que mon thé se renverse sur le clavier, que l’ordi soit gelé et que même un contrôle-ALT-délete ne puisse réparer cet acte manqué.

Bref, ça là, cette affaire-là, ce phénomène-là là, ben j’aime ça.

La page blanche.  L’écran qui irradie de lumière.  La tête à steam et l’angoisse de l’avenir.  J’aime ça.

Présentement, c’est un peu ce que je vis.  Enfin, il y a quelques minutes, avant que je me lance dans cette tirade de type #selfie.

Toujours dans le but de mettre un peu de piquant (lire : du cari) dans ma vie intellectuelle, j’ai décidé que cette semaine, j’allais écrire une demande spéciale.  Un sujet aléatoire choisi par une tierce personne.  Un bonheur pur random.

JE ME SENS VRAIMENT EDGÉ !!!

– Allô ?
– Salut, c’est Antoine.
– Hey !  Ça va ?
– Oui.  Sur quoi tu veux que j’écrive cette semaine ?
– Quoi !?
– Pour mon blogue.  J’ai pus d’idée, pas de sujet…
– Euh…  Ben je sais pas moi…
– N’importe quoi !
– Hummm…  Écris sur Miley Cyrus !  Ça va être drôle !

J’ai donc décidé de vous parler de hockey.

…  Bon, par où commencer ?

Le hockey est un sport.  Déjà là, j’imagine votre surprise.  Moi-même, j’en suis tout émoustillé.  En fait, j’ai toujours mélangé « hockey » et « Jockey », la marque de sous-vêtements.

Lorsque je travaillais dans un magasin de mode, il y a plusieurs années, j’avais parfois à couvrir la section des sous-vêtements pour hommes.  C’est là que j’ai véritablement connu la marque Jockey.  Bon, on s’entend, y’a des modèles épouvantables de type « Pampers de coton », mais d’autres modèles plus funky peuvent très bien mettre en valeur le galbe fessier du plus maigrelet des garçons.  Mais le hockey, c’est pas ça.

Le hockey est un sport qui se joue sur glace.  Avec des patins.  Ou des bottillons…  Mais ça, c’est plus rare.

En fait, avez-vous déjà regardé la télésérie Lance et compte ?  Et bien, quand les personnages ne sont pas en train de baiser ou de mourir dans des accidents d’autocars, ils jouent au hockey.

Non, Marina Orsini ne fait pas partie de l’équipe.  Elle, c’est une enseignante, ou plutôt, une maîtresse d’école.  Elle avait autrefois 30 vies, mais pour une raison que j’ignore, elle les a toutes perdues au dernier tableau.

Elle a souvent été remplacée depuis, mais cette année, c’est au tour de Marilou Wolfe de jouer à la professeur « qui connaît les jeunes ».  Cette dernière prendra également la place de Véronique Cloutier alors qu’elle lancera une collection de vêtements à l’Aubainerie.  C’est le choc des têtes blondes !

Je l’avoue, mon texte sur le hockey est un échec cuisant.  Mais je vais quand même aller porter mon CV chez TVA Sports.

Publicités

Quelle est votre émotion :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s