À l’âge de 12 ans, je suis entré d’urgence à l’hôpital après avoir fait une poussée aiguë d’urticaire au visage.  Ce n’était pas beau à voir, mais surtout, pas super confortable…  Pendant que j’avais une épipène plantée dans le cou, le médecin questionnait ma mère sur mes habitudes alimentaires, cherchant à trouver ce qui m’avait provoqué ce si joli teint cramoisi.

– J’ai peut-être un peu trop poivré son steak…

… a-t-elle finalement avoué après plusieurs minutes d’un interrogatoire serré.

Moi, je n’ai rien dit.  J’avais honte…  Quelques heures plus tôt, j’écoutais Chambres en ville en dévorant des boîtes complètes de chocolat à la menthe que l’école nous demandait de vendre à un prix exagérément élevé afin de financer un voyage au Chili qui n’a, finalement, jamais eu lieu.

La honte : d’être un goinfre.  La honte : de ne pas avoir une cenne pour m’autopayer mes boîtes de chocolat.  La honte : de passer pour un gars qui ne supporte pas le poivre.

Aujourd’hui, c’est en direct d’une salle d’attente d’hôpital que j’écris ma chronique.  Non, je ne suis pas retombé dans l’enfer du cacao dévoré au rythme des répliques de Lola Corbeil.  J’ignore encore une fois ce qui a provoqué chez moi cette poussée de plaque rouge.  Le seul constat auquel je peux m’accrocher pour l’instant, c’est que si je ne guéris pas dans les prochains jours, je pourrai facilement me déguiser en Maxime Landry pour l’Halloween.  Et ça, je crois que ce sera un déguisement tout à fait inédit.

Contrairement à ce que tous les journalistes de TVA tentent de nous faire avaler depuis des années, le système de santé du Québec ne se porte pas trop mal.  J’ai attendu à peine une heure avant de voir un médecin, un homme, au nom de famille rappelant les vagues contrées de l’Asie du Sud-Ouest…  Il a été super compétent, attentionné, rassurant.  S’il avait été une femme, aurait-il porté le voile ?

– Vous en pensez quoi de la charte ?
– La charte des valeurs ?
– Ouin…
– Pourquoi me demandez-vous mon opinion sur la charte ?

Parce que vous avez un nom qui semble provenir du Moyen-Orient.  Et depuis que le débat de la charte des valeurs fait rage au Québec, je remarque les noms qui viennent du Moyen-Orient.  J’ai honte.  On m’a fait croire qu’il y avait un problème.  On m’a inventé une crise de société.  Alors que personnellement, je crois que tout cela est psychosomatique.  C’est grave docteur ?

– Bon, je vais te prescrire quelque chose pour soulager tes démangeaisons.
– Yé, merci.
– Mais parfois, il arrive qu’on ne trouve jamais les causes exactes de l’urticaire.
– Je vais donc rester comme ça pour le reste de ma vie ?
– Non, ça veut dire que pour l’instant, tu dois te calmer les nerfs et diminuer ton stress.
– Vous êtes sûr et certain que je n’ai pas une méningite, un cancer, ou le sida ?
– Certain.  Mais vous avez peut-être une petite tendance hypocondriaque…
– C’est pas vrai…  C’est pas vrai…  C’est pas vrai, c’est pas vrai, c’est pas vrai.  Oh non, c’pas vrai.

Publicités

2 réflexions sur “C’est pas vrai… C’est pas vrai…

Quelle est votre émotion :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s