Ma vie se divise par période.  Pas comme si je venais de faire une grande découverte sur moi-même…  C’est seulement le constat résultant d’une séance de méditation prolongée dans un café moyennement hip du quartier Villeray.  (Lire : j’ai pogné le fixe dans un Tim Hortons).

J’ai des passes…  Comme les grands artistes peintres qui ont des périodes bleues, vertes, carottées ou abstraites.  Dans mon cas, un peu dommage qu’il n’en ressorte jamais de grandes oeuvres.  Mes périodes sont de type un peu plus futile…  Là, je termine un marathon extrême de SimCity qui, au bout de la ligne, m’a confirmé que la dernière mouture de la franchise est effectivement ordinaire.

Bonjour productivité.

Avant ça, j’ai consacré ma vie à faire des boutures de plantes tropicales.  Il y a également un moment où je me suis laissé tenter par des lectures sur la croissance personnelle…

Bref, le gars qui se cherche.  Quel bel hiver j’ai passé !

Là, comme un écureuil qui sort de son trou après son hibernation, je découvre tout ce qui m’entoure, tout ce que j’ai manqué pendant tant de mois et… retourne me cacher dans mon trou, la peur dans l’âme.  Ouais, c’est parce que j’en ai manqué des affaires.

La mythologie grecque veut que, lorsqu’on travaille en télé, on en bouffe sans cesse jusqu’à devenir gras comme du beurre.  C’est faux.  Je n’ai jamais si peu regardé de télé depuis que mon nom se trouve dans un générique de fin.  La saison estivale m’annonçant un répit dans mes livrables, je vais enfin pouvoir m’adonner à ce sport de guerrier : télé en replay !

Tu devrais plutôt sortir prendre du soleil…  Tu vas encore te plaindre de ton teint de peau see through.

Checkez-moi ben avec mon laptop au Parc Jarry !

J’ai jamais autant entendu parler d’une série qui, semble-t-il, n’était écoutée par personne.

Série noire.  La mal-aimée.

Je suis tombé dessus par hasard la semaine dernière.  Je zappais frénétiquement sans raison apparente autre que de vouloir vivre pleinement mon expérience câblée.  Puis, la face du dude méchant dans 2 frères a attiré mon attention.

Yé un peu tard pour accrocher, y aura pas de deuxième saison.  À cause de gens comme toé !

C’est pas moi qui ai inventé le concept des télédiffuseurs avides de cotes d’écoute millionnaires.  Mais il reste que je ne comprends pas comment la création télévisuelle doit encore se battre contre un modèle datant des années 80.

Anyway, c’est un débat vieux de deux mois.

SNL Québec.

Il parait que c’est vraiment drôle.

I’ll give a try soon.

Euh, c’est un peu tard, non ?  Les gags vont être dépassés.

RBO, c’est encore drôle…

C’est pas un truc que j’ai manqué, car elle la deuxième saison n’a pas encore débutée.  Mais j’ai sacrament hâte à 125 Marie-Anne !  Y’a un truc qui me plait grave avec Christiane Charette…  Son talent pour les interviews croisées doublé à sa capacité de spinner des records entre les pauses publicitaires.

Tout ça, et bien plus encore…  Au soleil.  AU SOLEIL !!!

Publicités

Quelle est votre émotion :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s