Mon topo.

Cette année, l’hiver québécois est particulièrement difficile. Aurais-je dû prendre davantage de soleil l’été dernier? Probablement.

Mais trop tard, je traîne une carence en vitamine D depuis octobre et la prise de suppléments en capsules m’est totalement interdite pour cause de reins folichons qui aiment se fabriquer de cailloux pour en faire de jolis colliers Caroline Néron. Continuer de lire Mon topo.

C’est pas vrai… C’est pas vrai…

À l’âge de 12 ans, je suis entré d’urgence à l’hôpital après avoir fait une poussée aiguë d’urticaire au visage.  Ce n’était pas beau à voir, mais surtout, pas super confortable…  Pendant que j’avais une épipène plantée dans le cou, le médecin questionnait ma mère sur mes habitudes alimentaires, cherchant à trouver ce qui m’avait provoqué ce si joli teint cramoisi. – J’ai peut-être un … Continuer de lire C’est pas vrai… C’est pas vrai…

En attendant Poutine.

Je manque de sommeil.  Et lorsque ça m’arrive, je suis émotivement instable, le coeur à broil, les fleurs sur la peau. Quand c’est rendu que tu verses une larme devant une publicité de véhicule familial à sept passagers… C’est donc avec une sensibilité exacerbée que je vais vous entretenir du prochain sujet. – La nouvelle chanson de Katy Perry ?  Il paraît que c’est de … Continuer de lire En attendant Poutine.

Déconnexion.

J’utilise très rarement les options de déconnexion sur les sites Web.  Premièrement, je n’arrive jamais à me rappeler de mes mots de passe grâce à ma mémoire à long terme défaillante depuis que j’ai accidentellement sniffé du Tide à l’âge de 15 ans.  Deuxièmement, ça ne sert à rien si on a l’intention de se reconnecter à nouveau dans un avenir rapproché.  Troisièmement…  Euh, de … Continuer de lire Déconnexion.

Mes trois cennes.

Même si le lait est supposément une source naturelle de réconfort, il peut également provoquer divers désagréments lorsque vous êtes atteint d’une intolérance au lactose. C’est mon cas.  Ça fait que le réconfort, je le trouve ailleurs. J’ai toujours aimé les délicatessens, ces restaurants aux banquettes brunes où l’on sert du café filtre dans des tasses de porcelaine blanche et dont les menus contiennent aussi bien des poutines que … Continuer de lire Mes trois cennes.

Rigueur, rigueur, rigueur.

Avec la fin d’année, j’ai développé un tic majeur : faire des palmarès de tout et de rien.  Tel un érudit déchaîné, je numérote et donne des positions à tout ce que je vois, pense et dis.  Comme si mes propres réflexions étaient de calibres à figurer sur la couverture du Times Magazine entre deux citations de Barack Obama… Depuis ce matin, j’ai déjà établi … Continuer de lire Rigueur, rigueur, rigueur.

Fictif ou réel ?

Accro aux séries télés, je suis.  Mon obsession semblait déjà intense il y a quelques années, je suis aujourd’hui incontrôlable.  Beau temps, canicule ou température de marde, je passe en moyenne deux heures par jour devant la télévision.  Ce qui fait 14 heures par semaine.  56 heures, donc plus de deux jours par mois.  En moyenne ! Je pourrais continuer ainsi jusqu’à calculer le nombre … Continuer de lire Fictif ou réel ?

Deuil 2.0

Samedi dernier, je me suis volontairement enfermé à double tour dans une salle de montage.  J’avais besoin de travailler, d’avancer mes projets sans être dérangé par le monde extérieur.  C’est qu’il est maintenant difficile de rester concentré avec toutes les stimulations qui nous entourent sans cesse. Vers 20h, j’ai pogné un petit down.  Mes ralentis ne donnaient pas vraiment l’effet escompté…  Un peu las, j’ai été tenté de … Continuer de lire Deuil 2.0

En manchette.

C’est Noël.  Je suis en vacances chez mes parents.  Bref, c’est le total pied !!! Je mange beaucoup, fais la grasse matinée, regarde la télévision d’une façon passive (je ne contrôle pas la télécommande).  Aucune télé-réalité américaine traduite, ni musicographie québécoise…  Ici, RDI est roi (mage) et maître des stations télé.  On s’informe sans répit, ad nauseam, 24 heures sur 24. Ces jours-ci, les speakerines … Continuer de lire En manchette.