Des cadeaux dans les cocos.

Des cadeaux dans les cocos.

Pâques = congé férié.

Congé férié = temps off pour décompresser.

Essayer de décompresser + moi = ERREUR 404.

Même avec les meilleures intentions du monde, je suis incapable de profiter à 100% de mes vacances, aussi courtes soient-elles.  C’est une situation assez embêtante.

La Pâques de cette année m’est venue accompagnée d’une belle fin de semaine de quatre jours.  Le bonheur quoi !  Eh bien ce dimanche, j’ai tout de même réussi à me taper une angoisse en me demandant si cueillir l’eau pascale était réellement la meilleure activité à cocher sur ma liste de projets.

Après avoir regardé beaucoup trop de Grey’s Anatomy (et versé quelques larmes, car je m’identifie TELLEMENT à tous ces personnages aux personnalités émotives complexes), j’ai tenté de vous pondre d’excellents billets sur les sujets chauds de l’actualité :

  • Les élections fédérales 2011, le niveau d’engagement de la population serait-il en train d’augmenter vitesse GRAND V ?
  • Pénélope McQuade, pourquoi son nouveau show me provoque autant de ballonnements.  Est-elle trop forte en lactose ?
  • J’écoute du Noir Désir sur mon balcon.  Devrais-je m’attendre à recevoir un cocktail molotov dans le front ?

Nouveau constat d’échec.  Je n’ai foutrement rien à dire d’intéressant sur ces-dits sujets, aussi crunchy soient-ils.

C’est donc en perdant mon temps sur YouTube que j’ai décidé de vous offrir un cadeau : trois vidéos que j’ai récemment découverts, de petits bijoux qui me mettent en phase avec la nature humaine.  Enjoy !

Timmy et sa banane, THE COME-BACK !

Il y a exactement un an, ce jeune homme faisait état de son talent sur internet en interprétant a capella le succès Bad Romance de son idole Lady Gaga.  Son pyjama, ses chorégraphies expérimentales et sa banane mûre en guise de micro avaient soulevé l’hilarité générale.  Force est de constater que le jeune Timmy ne s’est pas découragé et il a continué de reprendre les succès pop de l’heure à la façon Liberté 55 !

Un an plus tard, il propose le tout nouveau Born This Way de l’overrated vedette américaine.  Il a grandi, mais ses claquements de doigts déchirent encore l’air et sa banane est toujours aussi mûre.

Un témoignage choc / À soir on va parler des vrais affaires !

Les agrésion sexuelle, c’est criminel !

Voilà l’entrée en matière de l’édito de ce jeune homme auto-surnommé Bouboul.  Laissant le spectateur dans le doute à savoir si son interlocuteur en a lui-même été victime, Bouboul s’affiche CONTRE les « agrésion » sexuelle avec une panoplie d’arguments massues.

Heille l’agresseur, t’es-tu en train de me dire que t’es pas capable de cruiser une fille ?

Touchant.

Un criss de bon show.

Musique Plus a trouvé sa nouvelle VJ : Laëtitia !

 

La première fois que je suis tombé sur cette vidéo, j’ai ri sonore du début à la fin.  Mais cette Laëtitia, tout comme son amie Sonia, s’avèrent être d’excellents personnages de composition.  Les Zinzins du Web est un groupe qui parodie essentiellement le style de vidéos « à coeur ouvert » que l’on retrouve sur YouTube.  Je rêve d’une reconstitution des « agrésion sexuelle » de Bouboul par un des membres des Zinzins.

Publicités

J’ai mal à l’humain.

J’ai mal à l’humain.

La télé-réalité a eu son heure de gloire au Québec lors de la dernière décennie.  Pensons tout d’abord à Star Académie qui nous a fait découvrir les plus grands talents de la glotte vocale et qui prépare son grand comeback lors d’une 5e édition prévue au printemps prochain.  Il y a également Occupation Double qui, années après années, nous enseigne les rudiments de ce qu’il ne faut pas faire lorsque l’on vit en société et que notre dignité nous tient à coeur.

Mais la palme des télé-réalités qui a fait le plus jaser autour de la machine à café et qui, je dois l’avouer, me manque énormément, c’est sans contredit Loft Story, jadis diffusée à TQS, le canal du savoir.

Coup de théâtre !  Ceux qui s’ennuient du Loft et de son maître à la voix caverneuse seront heureux (lire : euphoriques) d’apprendre qu’une nouvelle Webtélé veut redonner la parole à ceux pour qui la musculation, les bars et les hiéroglyphes taillés à même la barbe sont les trois principales préoccupations de leur vie.

Cette Webtélé s’appelle… UNYK !

Lors du premier épisode, nous avons pu faire la connaissance des candidats, six gars charismatiques AU POSSIBLE, qui tenteront de charmer la gent féminine des milieux urbains branchés d’aujourd’hui avec, comme seules armes de séduction massive, des allocutions boiteuses et des mamelons percés.

Parmi ces succulents candidats, nous avons…

  • Nathan, une ex-vedette de Loft Story.
  • Martin, un danseur (nu ?).
  • Alex, un gars au ton de voix UN PEU TROP ÉLEVÉ…
  • Maxime, un DJ aux avant-bras proéminents.
  • Joey, un ITS (Innocent, Tata, Souriant), selon ses dires.
  • Francis…  un gars dont le style vestimentaire nous provoque des saignements de nez.

Des défis sexés, de la séduction…  Une superbe étude sociologique sur les moeurs de ceux que l’on qualifie parfois de « douchebags »…  Voilà ce qui attend ceux qui se jetteront corps et âme dans le visionnement de cette nouvelle Webtélé.

Le tout avec un narrateur à la voix métallique rappelant celle du maître du Loft.

Meilleures citations random :

« Qu’est-ce que les filles pensent de moi ?  …  C’est dur à dire, car je ne suis pas vraiment une fille. »
« Comment bien me décrire en trois mots ?  C’est très simple !  …  …  …  Dans le fond, vraiment difficile.  J’vas appeler ma secrétaire. »
« J’aime beaucoup les humains.  J’aime beaucoup les humaines, aussi. »

C’est définitivement la gloire.

Est-ce qu’Unyk réussira à combler le trou de mon âme laissé vide suite à la disparition de Loft Story ?  J’en doute.

Le problème majeur de cette Webtélé bourrée d’intentions (bonnes et mauvaises) réside en la qualité discutable des intervenants, des panellistes et de l’animateur qui semble être sorti d’un coma végétatif il y a tout juste une semaine.

Malheureusement non, je ne serai pas parmi ceux qui suivront assidûment les aventures trépidantes de ces damoiseaux au sex appeal débordant.  Mais par curiosité, écoutez au moins le premier épisode.  (Je parle bien ici de « curiosité », car il n’est pas même question d’approfondir sa culture générale.)  Vous serez divertis BIG TIME quelques minutes…

Le détecteur de mensonges.

Le détecteur de mensonges.

Il y a plus d’un mois que je n’ai pas écrit sur ce blog.  Plusieurs raisons expliquent cette absence d’assiduité non habituelle.  Parmi ces trois affirmations, laquelle désigne la stricte vérité ?

Première affirmation

Après m’être fait traiter de hispter dans un restaurant-déjeuner du Plateau Mont-Royal, j’ai décidé d’adopter la permanente frisée afin de ressembler davantage à mon sosie capillaire, Xavier Dolan.  En posant le pied en dehors du salon de coiffure, une horde de jeunes artistes à l’âme tourmentée se sont jetés à mes pieds, quémandant mon amour tel le demi-Dieu bouclé que j’étais devenu.  Depuis ce jour, je vis le parfait amour avec un sculpteur de patate.  Je n’ai donc plus rien à foutre de ce blog.

Deuxième affirmation

Fin février, je suis en manque de soleil.  La dépression me guette et mes séances de luminothérapie ne me font plus aucun effet.  Je décide donc de consulter un psychologue afin de creuser à l’intérieur de moi et ainsi découvrir les vraies raisons de mon vague à l’âme extrême.  Le diagnostique est des plus choquants : mon être tout entier est vide et superficiel.  Définitivement contrôlé par les Illuminatis après avoir écouté trop de musique pop, je suis désormais incapable de ressentir une émotion, rendant la tenue de ce blog totalement absurde.  Je le fermerai donc afin de le remplacer par un tout nouveau qui s’intitulera : Merci pour cette lassitude.

Troisième affirmation

Dans ma volonté non rationnelle de devenir le parfait gars de base, j’ai décidé d’assister à un combat à mains nues de poids lourds.  Ayant parfois de la difficulté à me faire comprendre dans la langue de Shakespeare, je me suis rapidement rendu compte que le siège VIP qu’on m’avait offert était en réalité le tabouret au coin gauche dudit combat.  Tout en essayant de garder le peu de dignité qu’il me restait, j’ai arpenté le ring en mettant en pratique les enseignements de Lulu Hughes : j’ai levé le doigt, BIEN DROIT !!!

Je me suis réveillé hier soir dans une ruelle sombre près du métro Namur.  Ceci expliquant mon absence prolongée sur le blog.

Laquelle de ces trois affirmations est la vérité de la Palice ?

Dans le dernier mois, les événements se sont bousculés dans ma vie professionnelle.  Mon côté workaholic jubile, mais je découvre également mes limites.  Je dois aujourd’hui apprendre à me servir d’un agenda, tâche ardue que je n’ai jamais réellement apprivoisée, même au secondaire.  J’ai toujours réussi à me rappeler quel était le devoir d’algèbre à remettre en dernière période de maths, ou quelle journée je devais m’intoxiquer alimentairement afin de ne pas subir l’humiliation du cours de piscine.

Depuis le dernier mois, je suis l’homme de compagnie pour la WebTV KWAD9.  Site Internet dédié aux nouvelles tendances, j’accompagne la délicieuse Cathé dans sa recherche de l’insolite, du chunky et du SET ME FREE.

La semaine prochaine, Merci pour cette émotion fêtera son premier anniversaire.  Je n’ai aucune idée de quoi faire pour l’occasion…  Lindsay Lohan n’a pas retourné mon appel…

Bye bye 2010.

Bye bye 2010.

Les temps changent, le monde évolue et les calendriers de l’avent aussi.  Et c’est tant mieux !  Avec mon intolérance au cacao, ouvrir une petite fenêtre de carton tous les matins pour m’empiffrer d’un chocolat à la fraîcheur discutable ne m’a jamais excité ni le poil des jambes ni toute autre partie de mon corps.

En 2010, nous pouvons affirmer être définitivement dans l’ère du Web.  Depuis le 1er décembre, l’agence de communication Écorce propose une toute nouvelle version du calendrier de l’avant; une version Web forte intéressante.

Intitulé C’est arrivé sur les Interwebs en 2010, ce calendrier de l’avant dévoile tous les jours du nouveau contenu Web, et ce, jusqu’au 1er janvier 2011.  C’est ainsi qu’on a pu découvrir le palmarès des dérives médiatiques sportives 2010 selon le Sportnographe, le cover du vidéo Une fille inoubliable par le groupe humoristique Les Appendices, la vidéo de Normand L’Amour et Misteur Valaire qui chantent l’Amour, et plusieurs autres.

Visiter C’est arrivé sur les Interwebs est devenu ma nouvelle priorité matinale après avoir fait un long pipi, préparé une théière de café et appuyé sur le power de mon ordinateur.

Mon vidéo coup de coeur ?  Celui d’Elisabeth Dalferro intitulé Nativité 2.0.  Dans ce vidéo d’animation, elle nous propose un tout nouveau scénario de ce qui s’est produit à Bethléem dans la nuit du 25 décembre de l’an 0 (ou l’an 1… ça, c’est pas clair).  Comment la naissance de Jésus aurait-elle été vécue si les acteurs de l’époque avaient eu accès à Twitter ?

C’est hilarant, intelligent, et superbement réalisé !

Freakin’ Diva, live !

Freakin’ Diva, live !

HA !  HA !  HA !  HA !  HA !

Un nouveau phénomène YouTube qui deviendra probablement célèbre grâce à son interprétation très personnelle du cultissime I Will Always Love You.

No…  I can do this.  Don’t !

Même si elle n’a pas réussi à atteindre la fameuse high note, cette jeune pousse de talent possède toutefois l’attitude de la diva déchue.

Il est aussi très louable qu’elle ait eu la volonté de recommencer tout à zéro, un octave plus bas, vers les 48 secondes…

Fuck off !!!

Ça m’étonne toujours de voir des trucs du genre…  Comment la jeune talentueuse chanteuse a-t-elle pu mettre ça volontairement sur le Web ?  Il semblerait que ce soit en fait une audition passée via skype en vue d’un éventuel featuring dans une toune de rappeur…

Tabarnak fourrer.

Qu’est-ce qu’un vrai gars ?  John et Alex de Contrat d’gars n’ont jamais eu à se poser la question.  Ils incarnent tous deux le summum de la virilité à la puissance « shaft ».

Contrat d’gars est une Webtélé décapante où les deux personnages crient fort, se tapent dessus et font exploser des pick-ups.  Côté réalisation, c’est du grand art !

Qu’y a-t-il d’encore plus drôle que la série Contrat d’gars elle-même ?  Probablement tous ceux qui prennent ça au premier degré.  Quoique certains fans ont vraiment l’impression de voir leur vie mise en images…  Ça craint !

Récemment achetée en exclusivité par V télé pour leur nouveau portail Web, la saison 3 de Contrat d’gars débute dès le 14 octobre avec un nouvel épisode mis en ligne tous les jeudis.

« What does this mean ?!? »

Certaines personnes arrivent à atteindre l’orgasme seuls, à l’aide d’objets, parfois même seulement à l’idée d’un concept…  L’orgasme est mystérieux, c’est le point culminant du plaisir sexuel.

Monsieur Yosemitebear peut dire merci au ciel pour l’émotion qu’il a ressenti en apercevant un DOUBLE RAINBOW après une pluie battante.

Je ne sais pas si le terme « orgasme » s’applique bien dans ce cas-ci.  Sinon, parler de jouissance n’est probablement pas déplacé.

Son immense bonheur est extrêmement contagieux.  Je vous mets au défi de ne pas rire, ni même de sourire en l’entendant s’exclamer.

17 millions d’internautes ont déjà visionné le nouveau chef-d’oeuvre viral du Web.  Il a même été invité à Jimmy Kimmel pour parler de son incroyable découverte qu’à été ce DOUBLE RAINBOW.

« Oh my Goood !!! »