Merci pour ces émotions passées.

Merci pour ces émotions passées.

Back To The Future III

Sur Facebook, une rétrospective de mon année 2012 m’était proposée.  Elle rassemblait un cocktail de statuts randoms ainsi que de deux trois photos prises dans des moments plus ou moins glorieux.

C’est pas ça, mon année.

2012 aura été particulièrement intense.  Quand j’y pense, j’ai même une petite émotion qui veut vivre…  (Ce qui est, finalement, tout de même assez fréquent.)

Tous les spectacles auxquels j’ai assisté, les disques achetés, les séries-télé dévorées…  Les quiproquos burlesques en plein coeur du centre-ville, le printemps T-Fal de fou que le Québec a vécu, mes nombreux bouleversements côté travail…

Bref, mon 2012, c’est beaucoup plus que des photos de mes souliers rouges, aussi instagrammées soient-elles.  Voici donc ma propre rétrospective de 2012; le Top 10 de mes histoires les plus consultées sur Merci pour cette émotion.

Ça part dans tous les sens.  Comme mon année.

Mahée Paiement

1.  Service après-vente.

J’ai exploré la page statistique de mon blogue.  Par quelle recherche de mots clés les visiteurs ont-ils atterri ici ?  Pourquoi es-tu en train de lire ceci ?

Certains résultats sont plutôt troublants.

Fragile2.  Vie de bureau.

Tel un SDF, je déambule dans les couloirs du Montréal souterrain, café Starbucks en main, dans l’espoir de retrouver un sens au terme « heure de dîner ».

Le Centre Eaton est paisible.

Joane Labelle3.  La bête de Labelle.

Je me suis pincé le bras, me suis frappé la tête contre le mur à quelques reprises.  J’ai fait pipi, un petit peu…

Comment une nouvelle de cette envergure avait-elle pu me glisser entre les doigts ?

KWAD94.  Quoi de neuf ?

Pour terminer cette aventure en beauté, KWAD9 était en nomination aux 27es prix Gémeaux.

Highlights de la soirée ?  Ça manquait cruellement de petites coupes de crevettes.  Et nous n’avons pas gagné.

American Horror Story5.  Petite-Patrie Horror Story.

Après ce nouvel épisode plus ou moins glorieux de ma vie, je me suis questionné sur ma santé mentale.

Peut-être devrais-je arrêter de contrôler ma régularité avec des médicaments.

Lac Jamet6.  Camping sauvage without Guy A. Lepage.

Qu’en est-il du bungee, du safari africain, du tatoo de tilapia que je voulais tout autour de ma cuisse gauche ?

Finalement, c’est ce week-end que j’allais vivre l’acte 1 de mon année d’aventure.

Mode hommes 20127.  Lundi de blues.

C’est scientifiquement prouvé que le troisième lundi de janvier est le jour le plus déprimant de l’année.

Un psychologue a finalisé, il y a quelques années, une sorte d’équation de la dépression.

Weeds8.  Les mauvaises herbes de Mme Botwin.

Couché dans l’herbe du parc Émilie-Gamelin, c’est la tête remplie de réflexions que je sirotais au soleil un frappuccino glacé aux fraises.  (Yark !)

Quand soudain, un badaud arriva.

Scissor Sisters9.  Nous allons voir un kiki.

« Kiki » est un terme qui signifie : passer un bon moment avec des amis.

Il est possible d’avoir un kiki dans un bar, au téléphone, ou en plein air lors d’une bar mitzvah.

Instagram10.  Je suis un artiste original.

J’ai retrouvé le goût de vivre grâce au soutien offert par mes tout nouveaux boxers tubulaires, ainsi que le téléchargement de l’application Instagram maintenant offerte pour téléphones Android.

Publicités

La bête de Labelle.

Il y a deux semaines, j’ai eu la plus grosse surprise de ma vie !

– Tu es enceinte sans le savoir !?

OK, c’était peut-être pas la plus grosse surprise de ma vie, mais j’en ai toutefois échappé mon latté sur le plancher.

Mardi le 18 septembre était jour de sortie pour plusieurs disques dont j’attendais la venue avec l’impatience d’un pré-pubère.  Déambulant chez le disquaire avec mon habituelle attitude du gars « à qui on ne le fait pas », j’ai aperçu tour à tour les nouveautés de Mika, Nelly Furtado, The Killers, P!nk, Joane Labelle.

*SPLOUTCH*

Un latté, même écrémé, peut tacher.  Ce constat m’a effleuré l’esprit le temps de prendre connaissance de la situation dans laquelle vit le Québec actuel.

->Joane Labelle a sorti un nouvel album.  Éponyme.  Chez Audiogram.< –

Je me suis pincé le bras, me suis frappé la tête contre le mur à quelques reprises.  J’ai fait pipi, un petit peu…

Joane Labelle fait un comeback !?!  Comment une nouvelle de cette envergure a-t-elle pu me glisser entre les doigts ?  Vrai, l’émission Piment Fort n’est plus en ondes depuis belle lurette.  Il est donc beaucoup plus difficile d’obtenir des nouvelles de la belle qui voit la vie en rose.  Mais QUAND MÊME !

Tel un désagréable Éric Bernier dans Tout sur moi, j’ai texté une amie à ce sujet.  Qui en a texté une autre…  Bref, la nouvelle s’est répandue comme une traînée de poudre et en moins de temps qu’il en faut pour crier « Prends ma main », j’ai rejoints les copains lors d’un souper thématique 90’s où « écoute du nouveau CD de Joane » côtoyait de la grande gastronomie de l’époque Watatatow : pizza pochettes, pogos et Kraft Dinner accompagné d’un délicieux Pinot Noir (ça, c’est pour le côté 2012).

Joane Labelle…  J’ai toujours aimé sa voix faussement écorchée, ses mélodies catchy, sa joie de vivre, parfois un peu over, mais toujours fondamentalement sincère.  De quoi se compose la bête éponyme de Joane Labelle, 15 ans après son album précédent ?

Onze titres qu’elle signe paroles et musiques.  Une réalisation de Carl Bastien, à qui l’on doit la trame sonore du film Les Aimants, assisté de Marc Déry, nouveau frère de label.  Des textes sombres habillés de manière acoustique. Une ambiance plutôt sobre, à l’image de la pochette où Joane, cheveux au visage, semble vouloir immerger après la douleur de nombreux amours blessés… (À moins qu’elle désire tout simplement se faire une petite coupe au carré…  Cette option est fortement possible.)

Parmi les perles, notons Katmandoo, une histoire de barmaid bilingue, Je sais plus dire je t’aime et Comme ces jours de vie, des morceaux qui passent à merveille avec une gorgée de Bourgogne. En vrai, l’album est assez bon.  Il sonne comme la trame sonore d’un film d’automne starring Meg Ryan, mais avant son gâchis labial.

Il se murmure un comeback prochain pour Joe Bocan avec des chansons écrites par Pierre Lapointe, entre autres.  Sur ce coup-là, je suis au courant.